Créations

Et mon cœur dans tout cela ?

Dans ce solo-manifeste, deuxième volet de la Révolte et l’intime, c’est toute la révolte de Soraya Thomas qui s’exprime sur ses résistances physiques et psychologiques. Elle collabore avec David Drouard, dont le répertoire chorégraphique est qualifié d’anthropomorphique. Les questions du rapport de la femme au monde, de ce que la société fait endurer au corps féminin et ce dont il est capable, sont au centre de la pièce. Mais une question subsiste : « Et mon cœur dans tout cela ?»

SOLO / Manifeste en salle (2020)
Durée : 45 minutes
A voir dès 15 ans (ce spectacle comporte des scènes de nudités)
 
 
« C’est en partant du constat de la montée des extrémistes au sein même  de l’île de la Réunion comme dans le reste du monde qu’est née ma  nécessité d’exprimer ma révolte. La notion de résistance m’est d’abord apparue depuis l’angle des femmes noires, celui des grandes figures comme Joséphine Baker, Nina Simone,  Rosa Park… 
Puis l’évidence d’être au cœur de ces réflexions a impliqué et questionné ma propre existence dans ses résistances : 
Celle de mes origines au choix de mon prénom, de ma pratique artistique à  ma démarche de femme chorégraphe contemporaine. 
Qu’en faire ? Et comment ? 
 
De mes appuis forts au sol, de mes repères dans mes mécanismes  d’écriture chorégraphiques et de mon corps comme outil de dépassement  de soi, tout allait être remis en question à la genèse du projet afin de  permettre la plongée abyssale du travail en solo. 
C’est en tant que danseuse, artiste chorégraphe, femme métisse de 43 ans exposant son corps dans un seul en scène, que la nudité a cessée d’être une question puis une option pour permettre d’embrasser cette volonté  d’être totalement authentique. 
Le projet parle de cela et est devenu manifeste. 
Ou comment sortir de l’image encore trop ancrée de la femme noire/métisse comme exotique, hyper sexualisée, en déplaçant celle-ci. Libérer la singularité forte d’émotions vers l’universalité du corps féminin.
La question subsidiaire persiste alors comme une évidence : « Et mon cœur dans tout cela ? »
Soraya Thomas
 

Et mon cœur dans tout cela ?

Crédits : Chorégraphie et interprétation : Soraya Thomas / En collaboration avec : David Drouard / Création lumière : Valérie Foury / Technicienne lumière : Virginie Briand / Création sonore : Thierry Th Desseaux / Costume : Juliette Adam. _______________________________________ Coproduction : Cité des Arts, Lalanbik – Centre de ressources pour le développement chorégraphique de l’océan Indien, Théâtre Les Bambous – scène conventionnée d’intérêt national, art et création _______________________________________ Avec le soutien du Secrétariat d’État à l'Outre-mer et du ministère de la Culture dans le cadre du Fonds d'aide aux échanges artistiques et culturels pour les Outre-mer (FEAC) _______________________________________ Lieux d’accueil en résidence : Théâtre du Grand Marché et La Fabrik – CDNOI (Centre Dramatique National de l’Océan Indien), Le Séchoir, Théâtre sous les Arbres. _______________________________________ Photos : PODJ

Inscription Newsletter